A R R I V A L | JACK HICKEY | 27.09.17 > 27.10.17







Première exposition monographique du peintre Irlandais Jack Hickey en France, ARRIVAL est l'aboutissement d'une résidence séquencée de deux ans. Cette première résidence au sein de 5UN7 est une initiative entièrement privée, ce qui a permis au peintre une indépendance et une discrétion non négligeable dans un contexte de rentrée culturelle corporatiste, délétère et probablement stérile.
Les enjeux financiers et géopolitiques du récent rapprochement de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Paris font que certains d'entre nous ont, à mon sens, mal compris la nécessité de se regrouper et d'échanger autour de nos identités respectives. En découle alors un genre de "Puy du fou" à la sauce bordelaise où divertissements grivois côtoient street art attardé et autre loisirs créatifs à vocation sociale anxiogène. Bien que l'art ne puisse exister sans public, intrinsèquement il ne peut non plus se dévoyer à la commande publique. Le sens du commun ne sera jamais la communion du sens. Il y a des choses de nos petits fonctionnements locaux et quotidiens auxquels nous ne sommes plus attentifs mais qui pourtant sont la source de notre diversité et de notre attractivité : notre vin est à Pékin, notre cerveau est à Paris et notre identité disparaît au profit de fausses initiatives communautaires, européennes, régionales, sociales, économiques, technologiques...
C'est à cela que le travail de Jack Hickey répond de manière stoïque et humble. Non sans un certain décalage, il sait décortiquer et répertorier les allégories de son(nos) quotidien(s) d'ouvrier(s) tâcheron(s) de la peinture. Se déplaçant et observant les micro- fissures d'une ville européenne en chantier social, il propose une peinture hyperréaliste aussi proche de l'affect post-romantique que de l'objet photographique documentaire. Des éléments fragiles et soli(d)taires assemblés par le hasard contingent transitif de la mutation de Bordeaux Métropole. Il photographie l'urbain sous tout ses angles puis le transpose en peinture. Les tâches, les plis et replis, les traces vernaculaires témoignent d'une activité humaine en transition. Révélée par ces indices reproduits sur la toile avec un soin méticuleux, ces images d'apparence évidentes, voire même d'une banalité telle qu' internet semblerait presque en regorger, chuchotent une ville furtive, poétique, que personne d'autre ne prend le temps de regarder. Un espace urbain mental avec ses propres monuments érigés à la gloire du vide, du temps perdu de l'incohérence et qui font pourtant bien plus sens que la plupart des études de nos civilisations.

5un7

Vernissage le mercredi 27.09.17 à 19h00 en présence de l'artiste. L'exposition sera visible jusqu'au vendredi 27.10.17 du jeudi au samedi de 15h00 à 21h00 en dehors de ces horaires des rendez-vous particuliers sont envisageables en nous contactant au 06 25 58 76 31.

http://jackhickey.ie