LE BUREAU DU MÉLOMANE | ARNAUD COUTELLEC | 15.10.15 > 22.10.15












Dans le cadre du festival de critique d’art Pensées Périphériques, "Le Bureau du mélomane", Arnaud Coutellec activera son installation à la galerie 5un7 lors de sa conférence perforée sur la Rumba Congolaise.

Dans le cadre du festival de critique d’art Pensées Périphériques, qui réunit du 14 au 17 octobre critiques, penseurs et théoriciens autour du thème de la transculturalité dans l’art contemporain à l’ère de la globalisation, je proposerai moins une conférence qu’un exercice pratique, une mise en oeuvre des notions développées lors de cet événement.
Une installation intitulée « Le Bureau du mélomane » réunira toute la matière culturelle, artistique, historique ou documentaire accumulée lors de mes nombreux séjours au Congo-Brazzaville. Je jouerais au coeur de cette exposition « Bouvard et Pécuchet au Congo », une conference performée autour de l’histoire et de l’esthétique de la rumba congolaise, conçue moins comme un cours magistral que comme un prétexte à éprouver, à se confronter concrètement à une pratique artistique contemporaine basée sur l’appropriation d’une culture populaire exogène.

«Le bureau du mélomane»
La rumba congolaise est un genre musical qui nait dans les années 50 de part et d’autre du fleuve Congo, entre Kinshasa et Brazzaville. Produit d’une multitude d’influences ­­– musicales, historiques, sociologiques etc., elle est passée du statut de musique d’agrément à celui de facteur d’émancipation et d’indépendance culturelle et politique.
Après avoir exposé l’historique de ce mouvement musical, Arnaud Coutellec tentera, lors d’une conférence performée au coeur de son installation, pensée comme une contextualisation de son sujet, de préciser les modalités d’appropriation d’une culture populaire étrangère dans sa pratique artistique.

Arnaud Coutellec est artiste, commissaire d’exposition et DJ; diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux en 2010, sa pratique plastique et théorique s’articule alors autour des problématiques d’appropriation et de citation. Il approfondit par la suite sa recherche critique et historique avec l’obtention d’un Master en Esthétique à l’université Bordeaux 3, qu’il consacre à la notion d’éclectisme dans la littérature et l’art contemporain. Entre temps, il fonde avec Marc-Henri Garcia et Simon Rayssac la galerie 5UN7, dédiée à l’art émergent et au sein de laquelle il prend en charge plusieurs commissariats d’exposition.
Se situant volontiers au croisement des domaines et des pratiques, Arnaud Coutellec est également DJ; une posture de collecteur-diffuseur qu’il assume volontiers comme étant équivalente à celles d’artiste ou de commissaire.

https://soundcloud.com/inversebounty