s 0 l a r 1 s | KEVIN BAROIS - VINCENT SARDA | 05.04.19 - 05.05.19





Le duo-show «s 0 l a r 1 s» se propose d’être le lieu d’une rencontre entre les artistes Kevin Barois et Vincent Sarda, invités ici pour de possibles affinités liées au repli de l’espace entre la matière et l’image.

Les pièces en volume de Kevin Barois jouent sur le prime abord en se présentant comme des copies qui s’avèrent être des objets inédits. Ceux-ci tendent en effet à s’approcher de l’ imagerie de synthèse en formulant de manière «concrete» des «singularités» et autres phénomènes sidéraux/ants sous la forme d’objets pourtant ancrés/extraits d’un monde rural et naturel.
Y effectuant régulièrement des allers-retours, il participe aux tâches courantes et saisonnières, fendre le bois, entretenir les clôtures, autant d’activités dont découlent ses gestes, base d’un travail développé «à même» cet environnement-territoire, qu’il parcourt et exploite, emportant au fur et à mesure de ses séjours «Bûches», «Piquets», «Taupinières», «Souches», cartes, photographies, contacts, empreintes, transferts et autres impressions subtiles telles qu’exposées ici.
Fruit d’une pensée et d’une pratique des choses liées logiquement et avec simplicité, le travail de Kevin Barois est doté d’une solidité tranquille, raison pour laquelle il aurait eu sa place dans une exposition telle que «When Attitudes Become Form».

Les tableaux de Vincent Sarda se développent dans la récurrence d’une colorimétrie et de motifs, revenants-rémanants au fil du temps. D’une certaine manière, il réalise ses œuvres comme un sculpteur, en combinant les techniques et outils, par taille, adouci, ajout, retrait de matière, en jouant avec les rôles attribués à la ligne et au contour, à la trace et la touche, au motif et la figure, au vide et au plein, qui viennent se creuser, se mordre, se déposer, se recouvrir jusqu’au point de fusion.
Un ensemble langagier de gestes-figures faisant informations entremêlées dans une matière visuelle qui tord figure et fond au profit d’une émission à la consistance sophistiquée. Des compositions passées-présentes qui se déploient de tableau en tableau jusqu’à progressivement constituer une sorte de «dimension perpendiculaire» qui serait visible au travers de fenêtres.
Un traitement du mouvant qui se formule de manière troublante dans les peintures-images de Vincent Sarda, qui sous leur apparence figée continuent à se produire en elles-mêmes, à la fois silencieuses et absorbantes.

Kevin Barois et Vincent Sarda créent des objets visuels - à priori familiers en tant que "tableaux" ou "piquets" - qui viennent résister au regard et réactiver la question de la rencontre entre un observateur sensible et une œuvre intelligible au travers de la possibilité d’un paysage.

Amandine Pierné pour 5UN7.
Commissaire de l'exposition.

http://kevinbarois.com
https://vincentsarda.com




DU 05.04.19 AU 05.05.19
Jeudi > samedi entre 15H et 19H
& sur rendez-vous